10 livres étonnants sur Napoléon

10 livres étonnants sur Napoléon

La littérature historique retrouvant depuis quelque temps un attrait particulier auprès des Français, l’occasion est idéale pour revenir sur les publications majeures de ces trente dernières années concernant une figure emblématique de l’histoire française : Napoléon Bonaparte. Retour sur les dix ouvrages majeurs sur l’empereur le plus connu de France !

La Bataille

Avec son ouvrage « La Bataille » sorti le 27 août 1997, Patrick Rambaud revisite le mythe du premier empereur sous l’angle du récit guerrier. Il nous raconte en effet le déroulement d’une bataille sanglante. Le plus célèbre des empereurs français y avait consenti une défaite amère. C’était la bataille d’Eylau, racontée sous l’œil tragique et réaliste des hommes sur le champ de bataille.

Patrick Rambaud parvient alors à nous décrire ces scènes d’horreur mêlées à une forme de beauté guerrière, avec un réalisme hypnotique qui nous plonge tout droit dans notre barbarie intrinsèque (celle de l’humain) et quelque part, dans notre indifférence placide face à la cruauté de la guerre. Les détails sont crus. Le livre est écrit avec une grande sobriété et une réelle simplicité de langage. L’auteur jongle si bien entre les points de vue de personnages différents que l’on semble être « dans la peau » de chaque intervenant de cette bataille épique et sanglante. Un ouvrage qui aura bien valu à Patrick Rambaud le prix Goncourt 1997.

La mort de Napoléon

Avec son ouvrage intitulé « La mort de Napoléon » publié en 1986, Simon Leys nous fait immerger avec grâce et brio dans les dernières années de la vie de Napoléon Bonaparte. L’auteur nous présente dans cet ouvrage son point de vue de romancier sur l’évasion de Napoléon de la prison de Sainte-Hélène. La spécificité et l’originalité de cet ouvrage reposent sur le fait que nous sommes en présence d’une uchronie. Simon Leys réécrit donc à sa manière les dernières années de la vie de Napoléon. Et surtout, l’évasion de l’empereur de l’île de Sainte-Hélène. Une évasion qu’il imagine avoir été rendue possible par le biais d’une exfiltration secrète et du recours à un sosie de l’empereur. Un récit qui s’avère au final plutôt convaincant et totalement captivant.

Napoléon Bonaparte

En 2011, Pascale Fautrier nous gratifie d’un ouvrage majeur sur l’empereur Napoléon Bonaparte. Livre éponyme, « Napoléon Bonaparte » dépeint l’homme plutôt que l’empereur. Ce qui nous permet, lecteurs, d’en connaître plus sur les parts d’ombre, les doutes, et le côté humain finalement du grand homme. Il s’agit donc d’une biographie fidèle aux réalités historiques mais qui s’autorise des incursions plaisantes et osées dans la vie de l’homme, plus que de l’homme d’État. Un livre passionnant et qui nous fait découvrir des facettes plus personnelles de l’empereur.

Stanley Kubrick’s Napoleon : the greatest movie never made

Le 7 mars 2011, Alison Castle publie un bel ouvrage dédié au travail pharaonique entrepris par Stanley Kubrick à propos de son projet de film sur Napoléon. L’auteur y dévoile les recherches titanesques réalisées par le réalisateur Kubrick en vue de son chef-d’œuvre avorté. Le livre regorge d’informations inédites sur l’empereur et est extrêmement bien documenté. L’on relève notamment des correspondances inédites, des photos sublimes de costumes essayés en vue du tournage avorté, des pans de scénario… Cet ouvrage très illustré et très visuel est en soi un véritable pavé, contenant une mine d’informations et incontournable.

Le grand Atlas de Napoléon

« Le grand Atlas de Napoléon » est un ouvrage collectif retraçant la vie de Napoléon Bonaparte. De ses débuts, jusqu’à son règne, puis jusqu’à sa mort. Édité le 26 novembre 2014, cet ouvrage de nature biographique est un « must » concernant la vie de Napoléon. Il passe en revue sa jeunesse en Corse et consacre surtout une grande partie, à sa vie de souverain. Le collectif d’auteurs nous présente notamment comment ce brillant militaire est devenu un chef d’État directif et imposant par son charisme. Les auteurs dépeignent également son côté visionnaire. Malgré quelques imprécisions concernant certains faits de sa vie, l’ouvrage est globalement à la hauteur des espérances et figure certainement parmi les livres à avoir.

Napoléon Bonaparte

Œuvre-phare concernant la biographie de l’empereur de France, « Napoléon Bonaparte » est un incontournable en la matière et est l’une des grandes réussites de Dimitri Casali, expert de Napoléon. L’ouvrage sorti en 2008 et préfacé par Jean Tulard, nous emmène dans l’univers napoléonien. Entre drames, victoires, grands moments, anecdotes inédites. La force de cet ouvrage de Dimitri Casali est de regorger de précisions historiques sur des événements bien spécifiques, parfois passés sous silence ou insuffisamment traités dans d’autres ouvrages similaires.

Le tout est illustré avec de très belles images parlantes et réalistes. Un « sans faute » également puisque « Napoléon Bonaparte » aborde à peu près l’ensemble des faits marquants de la vie de l’empereur. De ses origines corses, à la période des Cent-jours, sans oublier son exil à l’île de Sainte-Hélène. Les batailles mémorables telles que Waterloo ou Austerlitz y sont dépeintes avec beaucoup d’objectivité, de réalisme et parfois, avec une légère pointe de désinvolture. Un ouvrage encore une fois majeur et très visuel, très illustré.

Napoléon, l’esclavage et les colonies

Sorti en mai 2006, « Napoléon, l’esclavage et les colonies » est un essai signé Thierry Lentz et Pierre Branda. Ces deux coauteurs y traitent notamment d’un sujet relativement peu traité et politiquement sensible. La décolonisation des ex-territoires français sous le premier Empire. Est abordé le cas de l’esclavage et d’Haïti ainsi que la question de l’indépendance de ces anciens territoires français. Cet essai est un « must-have » parmi les ouvrages traitant de l’empereur car il ose dire l’indicible : à savoir que Napoléon avait opté en faveur de l’esclavage, notamment des territoires antillais.

Mais ce serait résumer un peu vite l’essai que de le cantonner à une condamnation pure et simple de la part des auteurs, à l’endroit de Bonaparte. Les auteurs tout en traitant de l’esclavage et du racisme, y décrivent en effet Napoléon comme un personnage politique visionnaire.  Un personnage ayant à cœur de maintenir l’influence économique de la France dans le monde. Mais leurs propos ne sont pas non plus tendres, ni flatteurs. L’essai dépeint ainsi un Bonaparte prêt à tout pour conserver l’emprise de la France sur certains territoires. Un ouvrage qu’il faut lire absolument et dont il faut se faire sa propre opinion !

Bonaparte à la conquête de l’Égypte

Robert Solé nous gratifie en 2006 de son essai « Bonaparte à la conquête de l’Égypte ». Plus qu’un essai, ce livre est une incitation à la lecture historique tant le ton est à l’épopée et à l’aventure. En effet, bien que tout soit écrit avec le plus grand sérieux, l’essai frôle le roman d’aventure et opère un incroyable mélange des genres. La conquête de l’Égypte par Napoléon y est dépeinte avec un certain cynisme à peine voilé, et une violence quasi-cinématographique.

L’auteur y évoque également l’opposition des cultures entre le monde occidental et l’Orient sous influence musulmane. Le tout est agrémenté de détails très pointilleux sur les différentes batailles qui s’en sont suivie. Notamment celles de Saint-Jean d’Acre, des Pyramides, ou d’Aboukir. L’auteur étant un fin connaisseur du monde arabo-musulman et de l’Égypte, c’est sans conteste un ouvrage alliant biographie, essai critique, et presque roman d’aventure. Enfin, le style est rédigé sur un ton très scientifique. Cela prouve la grande rigueur dont l’auteur a fait preuve tout au long de la rédaction de cet ouvrage imposant par sa qualité et son contenu. Immanquablement, un must !

La campagne de Russie

Parmi le top 10 des ouvrages incontournables sur Napoléon Bonaparte, la campagne de Russie figure en bonne position. Cet essai écrit par Curtis Cate relate la défaite d’un homme et l’échec d’un homme d’État : l’empereur Napoléon Bonaparte. L’auteur y relate la grande défaite subie par l’armée napoléonienne sur le champ russe en 1812. La violence des combats sur ce champ de bataille dépeinte par l’auteur, n’a d’égale que la cruauté de la défaite française en territoire hostile.

L’ouvrage est très bien documenté et les sources parfaitement référencées. Curtis Cate raconte en effet cette épopée « tragi-héroïque » en se basant sur une bibliographie française, russe, allemande et polonaise . L’auteur étant par ailleurs un historien hors pair, l’ouvrage maintient une grande part d’objectivité. Ce qui n’empêche pourtant pas l’auteur d’apporter de nombreuses appréciations personnelles fort intéressantes. Notamment sur le déroulement de cette bataille qui fut une humiliation cinglante pour le grand empereur. A lire absolument.

Bonaparte

Le tome 1 « Bonaparte » de Patrice Gueniffey, est une biographie poignante sur les 1re années de la vie de Napoléon. Sorti en 2013, ce livre est à la fois devenu un classique et un incontournable dans la liste d’ouvrages les plus notables sur l’empereur. Ce livre a fait l’objet en amont, d’un travail de recherches titanesque de la part de l’auteur. C’est en effet sur quelques 860 pages que Patrice Gueniffey nous dresse le portrait du célèbre homme d’État. Entre ses heures de gloire, mais aussi ses échecs retentissants, comme la campagne de Russie.

Le génie de l’auteur a été de trouver un juste milieu et d’éviter de tomber dans des tableaux caricaturaux. C’est-à-dire de dépeindre Napoléon comme un héros national ou celui de le dépeindre en dictateur doublé d’un esclavagiste. L’auteur est foncièrement objectif dans ses propos, sans non plus s’interdire des analyses personnelles très souvent pertinentes. Ce livre raconte également les influences culturelles et intellectuelles de Bonaparte. De Rousseau à Voltaire, il retrace le déroulement de sa jeunesse en Corse jusqu’à son envol politique. Une biographie poignante et presque intégrale sur Napoléon, étant donné la richesse des informations fournies par l’auteur. Cet ouvrage conviendra notamment aux amateurs et novices, qui souhaiteraient s’initier à l’histoire de Napoléon, tant il est didactique. Il fera également le bonheur des initiés, qui pourront approfondir leurs connaissances sur cette légende de l’histoire de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *